La construction, une affaire de garçons ?

Encore récemment, à la fin d’un atelier d’initiation à l’ingénierie, j’expliquais à une maman combien sa fille en grande section de maternelle était douée et maline, et devait persister dans ce type d’activités. Mon enthousiasme était sûrement un poil trop insistant, mais j'espère que ses parents l'encourageront plutôt que de penser que l'ingénierie, la technologie, la mécanique, ce sont des trucs de garçons... C'est un fait : j'ai nettement moins d’inscrites que d’inscrits à mes ateliers et j’aimerais réussir à changer la donne. Je sais bien qu’il y a des explications à ce phénomène, mais pas de bonne raison pour autant !



LES LEGO, DES JOUETS (TROP) GENRÉS ?


C’est un débat compliqué et sensible que celui du marketing genré des jouets. La brique LEGO de base est neutre, et dans mon expérience avec les plus petits en maternelle, elle plaît autant aux filles qu’aux garçons. C’est dans la continuité des cubes que n’importe quel bébé aime empiler.

En grandissant, les enfants continuent à jouer aux LEGO mais aiment qu’ils soient thématisés, et c’est là que tout se complique. Si vous souhaitez en offrir à des filles, il y a par exemple les princesses Disney et la gamme Friends, avec effusion de rose et personnages (très) féminins. En alternative neutre, il y a la gamme Harry Potter qui plaît à tout le monde, mais c’est à peu près tout. Il y a bien les LEGO City dont les thèmes sont ouverts, mais je ne suis pas sûr qu'ils soient beaucoup achetés pour des filles...


PLUS C’EST TECHNIQUE, PLUS C’EST POUR LES GARÇONS ?


Si les enfants cherchent à faire évoluer leurs LEGO, c’est de pire en pire ! Les LEGO Technic sont emballés dans des couleurs assez sombres, avec une majorité de modèles qui s’adressent a priori aux garçons (bolides, tracteurs, grues...). Logique : la demande est plutôt masculine me direz vous, mais sans alternative disponible, cela ne risque pas de changer. Attention, je ne dis pas qu'une fille ne doit pas acheter un tracteur en LEGO, mais à un âge où tout est compliqué (bon courage aux parents d'ados!), ce n'est pas évident pour une fille d'assumer son goût pour les LEGO plus techniques quand leur image est plutôt masculine. Il y a tout de même de belles exceptions, notamment du côté de la gamme Boost, dont les robots ne sont ni bleus ni roses, et peuvent clairement plaire à tout le monde ! Néanmoins, selon moi, plus les enfants grandissent, moins les filles vont se sentir concernées par le rayon LEGO.


NON, LES FILLES NE SONT PAS PLUS CREATIVES ET LES GARCONS PLUS TECHNIQUES


Cette tendance à associer compétences techniques et garçons ne date pas d’hier, et les clichés ont la dent dure. J’entends souvent dire que les garçons aiment construire et utiliser des pièces techniques quand les filles préfèrent décorer et scénariser. Sur les 6-12 ans que j’ai en atelier, ce n’est pas franchement le cas. Je n’irai pas jusqu’à dire cependant qu’il n’y a pas de différence entre les garçons et les filles : souvent les filles sont plus attentives aux explications... et ont nettement moins tendance à transformer n’importe quel projet en combat et champs de bataille. Question de maturité ?


À NOUS DE FAIRE AIMER L’INGÉNIERIE À TOUS ET TOUTES


Vous l’aurez compris, j’aimerais voir une plus grande mixité dans mes ateliers d’ingénierie, et bien-sûr au-delà dans les écoles d'ingénierie et les métiers qui s'ensuivent! Je suis convaincu que tout se joue très tôt avec les enfants. Dès l’école primaire voir la maternelle, les enfants intègrent à tort que la construction, c’est plutôt pour les garçons. C’est le rôle des parents et des équipes éducatives d’ouvrir l’horizon des enfants, et mon rôle (ma mission !) de faire aimer la construction et l'ingénierie à tous et toutes!


A LA RENCONTRE DES FUTURS INGÉNIEURS DANS LES ECOLES

Avec mes collègues des Ingéniaux, nous amenons nos ateliers dans les écoles, avec ce but de donner à tous les enfants l'envie d'explorer cette voie. La première question que je pose aux enfants lors d’une intervention est la suivante : c’est quoi l’ingénierie, c’est quoi un ou une ingénieur? C'est utile, car de 6 à 12 ans, les réponses sont rarement précises (sauf quand un des parents est ingénieur!). La plupart du temps, les métiers que je décris dans mes explications ne sont pas envisagés par les enfants (sauf quand je mentionne que Thomas Pesquet est ingénieur avant d’être astronaute !). Par contre, pendant la manipulation du matériel (engrenages, chevilles, moteurs etc.), certains et certaines se découvrent un réel engouement pour la mécanique ! Et en toute honnêteté, c’est au moins autant les filles que les garçons.


Alors quand j'entends des garçons et des filles me dire que "l'ingénierie, c'est trop cool", je me dis que tout n'est pas perdu - et que j'aime définitivement mon métier !